Fiche 2 : Manipulation de Fichiers
>>> Création, lecture et écriture de données
Version PDF

Le but de cet article n’est pas de faire un cours sur les instructions permettant de faire des opérations sur les fichiers mais simplement de donner un bref rappel sur leur création et leur manipulation.
Attention : il est nécessaire d’avoir déjà acquis les bases de la programmation en C afin d’apprécier au mieux ces exemples.


Sommaire

I) Ouvrir un fichier
II) Vérifier l’existence d’un fichier
III) Ecrire des données dans un fichier
IV) Lire des données dans un fichier
V) Débogage
VI) Conclusion


I) Ouvrir un fichier


Avant d’ouvrir un fichier, il faut déclarer une variable de type File via l’instruction suivante :

 FILE* fichierAOuvrir = NULL;

On notera ici qu’on utilise un pointeur pour créer la variable.

Ensuite l’ouverture d’un fichier se fait en utilisant la fonction fopen :

int main (void)
{
 char fileName[] = "monfichier.txt";
 FILE *fichierAOuvrir = NULL;

 fichierAOuvrir = fopen(fileName , "w");
 return 0;
}

Ici, "w" permet l’ouverture du fichier en écriture. Si le fichier n’existe pas, il sera créé.


II) Vérifier l’existence d’un fichier


Pour vérifier l’existence d’un fichier avant de l’ouvrir, il faut mettre en place une condition avec un if :

int main(void)
{
 char fileName[] = "monFichier.txt";

 if (fileName != NULL)
 {
   fichierAOuvrir = fopen(fileName , "w");
 }
 else
 {
   printf("Erreur : le fichier %s n'existe pas !", fileName);
 }
 return 0;
}

III) Ecrire des données dans un fichier


Pour écrire dans un fichier, il y a deux fonctions principales :

  • fputs qui permet d’écrire une chaîne de caractère simple.
  • fprintf qui permet d’écrire une chaîne de caractère composée.

Mais pour expliquer tout ça, mettons nous en situation :
fputs s’utilise de cette manière...

fputs("chaine de caractère à écrire", fichierAOuvrir);

...et fprintf comme ceci :

int num = 2;
fprintf(fichierAOuvrir, "chaine de caractère numéro %d", num);

Ici, on écrit une chaîne de caractères formatée avec l’utilisation de la variable num.


IV) Lire des données dans un fichier


Pour lire des données, là encore il y a deux possibilités (principales) :

  • fgets qui permet de récupérer une ligne dans le fichier
  • fscanf qui permet de récupérer des informations formatées dans un ordre bien précis

Pour expliquer ces fonctions, voici les situations suivantes (n’hésitez pas à consulter le chapitre consacré au débogage si vous avez des problèmes) :

  • La fonction fgets

La fonction fgets s’utilise en suivant ce modèle (on suppose que le fichier existe et qu’il est ouvert) :

char chaine[] = NULL;
printf("Affichage du contenu du fichier.txt en utilisant fgets");
while(fgets(chaine, 1000, fichierAOuvir) != NULL)
{
 printf("%s", chaine);
}
fclose(fichierAOuvrir);

Ici, on affichera des lignes pouvant atteindre jusqu’à 1000 caractères.
Etant donné que nous n’avons plus besoin de lire dans ce fichier, on le ferme avec la fonction fclose(nom de la variable FILE) ;

  • La fonction fscanf

Pour décrire l’utilisation de la fonction fscanf, il faut tout d’abord créer un second fichier dans lequel vous allez saisir les données suivantes :

A 1 B 2

Ensuite on peut passer à la programmation :

char car[2] = NULL;
int entier[2] = 0;
fileName = "fichier2.txt"; // mettre le nom du deuxième fichier
fichierAOuvrir = fopen(fileName, "r"); //ouverture en lecture seule
printf("Affichage du contenu du fichier %s avec la fonction fscanf :\n", fileName);
fscanf(fichierAOuvrir, "%c %d %c %d", &car[0], &entier[0], &car[1], &entier[1])
printf("informations : %c %d %c %d\n\n", car[0], entier[0], car[1], entier[1]);
fclose(fichierAOuvrir);

V) Débogage

En suivant le même paramétrage d’ouverture de fichier que dans le chapitre 2, alors vous allez être confronté à un problème si vous utilisez la fonction fgets directement après le fprintf.

En effet, le fichier a été ouvert en écriture seul, ce qui veut dire qu’on ne peut pas le lire !

Afin de réaliser cette tâche, il faut d’abord fermer le fichier puis le rouvrir en lecture seul, c’est à dire, avec l’option "r" en lieu et place de "w".

Une manière plus simple de traiter ce problème est d’ouvrir le fichier une première fois avec l’option "r+", ce qui vous permettra de le lire ET écrire dedans.


VI) Conclusion


Dans cette article nous avons pu voir comment ouvrir un fichier, le lire, y écrire, et le fermer.
Il existe d’autre manière d’ouvrir un fichier. On peut, par exemple, faire en sorte de remplacer le texte existant par une nouvelle chaîne de caractères ou ouvrir le fichier pour écrire après la dernière ligne (options "a+" ou "w+").
De même qu’il existe la possibilité de lire ou d’écrire seulement un caractère dans un fichier (fonctions fgetc et fputc).

 
 
19 novembre 2013  --  S. Benoit
 
 
 
 
Commentaires :
Répondre à cet article
 
 
Se connecter | Copyright © 2016 Idum