Configuration Wifi sous Linux
>>> Pour carte athéros (AR5007EG, par exemple)
Version PDF

Aujourd’hui, les réseaux wifi prennent une part importante dans nos différents systèmes d’informations. La configuration d’une connexion wifi sous Windows est assez aisée, mais quand est-il pour Linux ?


Sommaire :

Prérequis :
PARTIE 1 : Procédure d’installation
1| Configuration des dépôts
2| Installation de linux-headers :
3| Installer madwifi-tools :
4| Vérification :
5| Cas particulier : La carte wifi Athéros AR5007EG
PARTIE 2 : Configuration de la connexion WIFI
1| Configuration pour le wifi sans protection :
2| Configuration pour le wifi avec sécurité WEP :
3| Configuration du wifi avec sécurité WPA et WPA2


Depuis quelques temps maintenant, il est devenu assez simple de faire fonctionner le wifi sur la plupart des cartes. Cependant, il y a toujours des exceptions pour confirmer les règles : les cartes wifi Athéros. En effet, Athéros a mis un peu de temps avant d’écrire un patch pour Linux, permettant de configurer le wifi sur ses cartes.

Prérequis :

Pour pouvoir exécuter la plupart des commandes qui suivent, il faudra vous connecter en root (sur le compte du "super"-utilisateur) de façon à avoir tous les droits. Si vous ne pouvez pas le faire, vous pourrez ajouter sudo devant les commandes qui vous répondront "permission non accorded".

Pour installer madwifi, vérifiez que vous avez gcc, sinon certain programme ne seront pas compilés et vous ne pourrez pas faire fonctionner le wifi correctement.


PARTIE 1 : Procédure d’installation

La mise en place du wifi sous linux (et dans notre cas avec une carte wifi Athéros) nécessite l’installation de madwifi, cette installation se fera en téléchargeant les fichiers sources que nous compilerons et installerons ensuite. Dans cette partie, on ne tient pas compte (pour le réseau wifi) de la configuration de ce réseau, il s’agit juste de l’installation de votre carte. L’authentification et le chiffrement de la connexion wifi seront abordé dans la seconde partie de ce cours.

1| Configuration des dépôts

  • Configuration du fichier sources.list :
# nano /etc/apt/sources.list

Cette commande va permettre d’éditer le fichier de configuration de dépôts, il faudra y ajouter les deux lignes suivantes :

deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ lenny main contrib non-free

deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ lenny main contrib non-free

Remarque : faites attention à bien recopier ces deux lignes, la moindre erreur (par exemple l’oublie du tiret de "non-free") pourrait engendrer un problème de dépôts lors du téléchargement des sources.

  • recharger les dépôts :
#aptitude update

et/ou, si nécessaire :

# apt-get update

2| Installation de linux-headers :

  • connaître la version de son noyau :
# uname -r
  • Installer le Linux-Headers correspondant :
# aptitude install linux-headers

résultat de la commande précédente

3| Installer madwifi-tools :

Madwifi-tools est un utilitaire regroupant plusieurs pilote pour différentes cartes wifi et plus particulièrement celles d’Athéros.

  • Téléchargement de madwifi-tools :
# aptitude install madwifi-tools madwifi-sources

Les fichiers seront téléchargés dans le répertoire /usr/src,

  • aller dans le répertoire :
# cd /usr/src/

Une fois dans le répertoire, nous allons pouvoir compiler et installer madwifi :

  • Extraire les fichiers :
# tar xvjf madwifi.tar.bz2
  • Supprimer l’archive téléchargée :
# rm - vfR madwifi.tar.bz2

Pour installer madwifi, il faut se rendre dans le répertoire /usr/src/modules/madwifi/

  • aller dans ce répertoire :
# cd /usr/src/modules/madwifi/

Une fois dans le répertoire, il faut compiler les sources,

  • Compiler les sources :
# make

Et, enfin, pour l’installation,

  • Installer madwifi-tools
# make install
  • Charger les modules de madwifi
# modprobe ath_pci

4| Vérification :

Pour vérifier si votre carte wifi est correctement installée, saisissez la commande suivante :

# iwconfig

Vous devriez obtenir un résultat proche de celui-ci :

debian:~# iwconfig

 lo        no wireless extensions.



 eth0      no wireless extensions.



 sit0      no wireless extensions.



 wifi0     no wireless extensions.



 ath0      IEEE 802.11g  ESSID:""

           Mode:Managed  Frequency:2.457 GHz  Access Point: Not-Associated

           Bit Rate:0 kb/s   Tx-Power:9 dBm   Sensitivity=0/3

           Retry:off   RTS thr:off   Fragment thr:off

           Encryption key:off

           Power Management:off

           Link Quality=0/94  Signal level=-95 dBm  Noise level=-95 dBm

           Rx invalid nwid:0  Rx invalid crypt:0  Rx invalid frag:0

           Tx excessive retries:0  Invalid misc:0   Missed beacon:0

Il ne vous reste plus qu’à configurer votre carte wifi comme une carte Ethernet (avec le fichier /etc/network/interfaces par exemple)

5| Cas particulier : La carte wifi Athéros AR5007EG

Cette carte a été très longtemps comme l’une des plus difficiles à installer sur un système linux, depuis peu Athéros a fourni un patch inclus dans madwifi, malheureusement ce patch peut mal fonctionner sur certaine architecture, notamment les Linux 32 bits. Il existe plusieurs solutions pour remédier à ce problème, en voici une relativement simple et qui fonctionne plutôt bien :

  • Connaître la référence de sa carte wifi :
# lspci

Si comme moi vous possédez une carte Athéros AR5007EG, vous verrez que votre carte n’est pas reconnue comme telle, vous pourrez voir soit 5006EG ou 5242EG (c’est mon cas), ceci est tout à fait normal, c’est un bug graphique, vous verrez que par la suite ça n’empêche pas votre carte de fonctionner.

La configuration permettant le fonctionnement de votre carte wifi, va être réalisée au moyen de deux commandes, la première pour "blacklister" le module ath5k et la seconde pour en automatiser le module ath_cpi :

  • "Blacklister" le premier module :
# echo "blacklist ath5k" | tee -a /etc/modprobe.d/blacklist.conf
  • Automatiser le second module :
# echo "ath_pci" | tee -a /etc/modules

Si vous n’avez pas les droits root, ajouter sudo devant tee (sudo tee ... ) pour les deux commandes.

Il ne vous reste plus qu’à redémarrer votre machine.


PARTIE 2 : Configuration de la connexion WIFI

1| Configuration pour le wifi sans protection :

Pour configurer le wifi sans protection (appelé aussi "open"), il faut éditer le fichier de configuration des interfaces réseaux :

# nano /etc/network/interfaces

Ensuite ajouter les lignes suivantes :

iface nom_de_l'inteface_wifi inet dhcp





        wireless-essid Nom_du_reseau_sans_fil





auto Nom_de_l'interface

redémarrer ensuite la configuration réseau :

# /etc/init.d/networking restart

Et voilà, votre configuration est prête et vous êtes normalement connecté à votre point accès.

2| Configuration pour le wifi avec sécurité WEP :

Là, encore,c’est assez simple, il suffit de re-modifier le fichier précédemment édité (# nano /etc/network/interfaces) et d’ajouter la ligne suivante, comme suit (en gras) :

iface nom_de_l'inteface_wifi inet dhcp



        wireless-essid       Nom_du_reseau_sans_fil



        wireles-key           Clé_WEP



auto Nom_de_l'interface_wifi

redémarrer votre configuration réseau,

Et voila, vous avez configuré votre connexion wifi avec une "sécurité" WEP. (Actuellement, il est déconseillé d’utiliser ce type de sécurité car il existe des algorithmes pour casser les clés WEP, on peut ainsi accéder à votre réseau !)

3| Configuration du wifi avec sécurité WPA et WPA2

Une clé WEP étant aujourd’hui facile à contourner, il a fallut concevoir de nouveaux algorithme pour sécuriser nos réseaux WIFI, c’est comme ça que sont nés WPA et WPA2. Dans la configuration suivante, vous verrez que ces deux protocoles se configurent de la même manière :

Tous d’abord, il faut installer wpa_supplicant :

# aptitude install wpasupplicant

Ensuite éditer le ficher wpasupplicant.conf qui se trouve dans le répertoire /etc/wpasupplicant/ (créer le s’il n’éxiste pas) :

# vi /etc/wpasupplicant/wpasupplicant.conf

Il faut configurer les différentes sécurité nécessaires à la connexion WIFI sécurisée, comme suis :

ctrl_interface=/var/run/wpa_supplicant



eapol_version=1



ap_scan=1



fast_reauth=1



network={



       ssid="Nom_du_reseau"



       scan_ssid=1



       proto=wpa



       key_mgmt=WPA-PSK



       psk=cle_de_securite



       priority=5

}

Voilà, ceci clos cette astuce, vous savez maintenant configurer un réseau wifi qu’il soit sécurisé ou non.

 
 
11 mai 2011  --  S. Benoit
 
 
 
 
Commentaires :
Répondre à cet article
 
 
Se connecter | Copyright © 2016 Idum